Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Baionan Bar Fest, musique classique, cinéma et expos : repères anti-déprime pluvieuse sur la côte basque

12 février 2016 > > Soyez le premier à réagir !

La pluie n’a pas épargné ce week-end du 12 février, pas plus que l’Océan les rivages du Pays basque quelques jours auparavant, pas moins que la St Valentin qui menace dimanche de figer des regards, amoureux avant cela, à la vue d’une poêle anti-adhésive enveloppée dans du papier cadeau.

L’heure est donc venu de trouver un plan B également à ce week-end de carnavals, rapatriés dans une galerie commerciale pour Anglet (frisson d’effroi dans le dos) ou décalés au 5 mars pour Bayonne.

Ci-dessous le moment est donc propice pour ne pas se laisser aller à un baissage-de-bras bien malvenu quand de multiples occasions de se tremper dans la joie sont présentes dans l’agenda de ces trois jours.

On vous livre notre sélection,

toutes les informations dans les entrées agenda reliées

on termine le week-end en restant bouche bée devant le dicton du jour : « Si février n’a ses bourrasques, tous les mois feront des frasques ».

Bonne méthode Coué à tous,

et bonne chance à tous les acteurs culturels impliqués dans l’animation maintenue de notre bassin de vie.


Baionan Bar Fest
(Bayonne, de vendredi à samedi)

radiator-bayonneC’est une habitude qui persiste dans une ville qui a vu ses bars accueillir de moins en moins de concerts au fil des années : depuis ce jeudi et jusqu’à samedi tard dans la nuit, les velus de La Souche Rock concoctent des show box dans les repaires qui comptent.

BBF8Une dizaine de groupes pour un peu moins de lieux ont trouvé place dans ce BBF#8, en particulier au Kalostrape de Bayonne où, fidèles à son habitude de servir les coups en basque, son équipe a invité un groupe au nom totalement imprononçable, Sam Fleisch – nunna daul isunyi, pour une pop légèrement saturée entre Sonic Youth et les Pavements en mode moins énervé, mais absolument bienvenu.

A noter que, cette année, la salle du Magneto intègre la programmation quand, habituellement, le BBF est organisé en dehors des salles « en dur ».

On y aura donc l’honneur et l’avantage d’y croiser les énervés de Bilbao des Cosmeticos de Bilbao (notre photo de Une), en ouverture d’un programme punk rock et Dj Surprise, où la présence de Radiator (avec Botibol inside, ci-dessus au bord d’une piscine qui ne doit pas appartenir en vrai au groupe) est une évidence d’impatience pop élégante.


Bastringue#9
(Anglet, vendredi 21h)

bastringueDans un esprit aussi rock’n’roll (musique improvisée en direct), les furieux de Bastringue investissent à nouveau le local d’Amanita pour duo Duval-Doneda le soin de mettre en musique (sons, souffles, mots) les mots du poète Antonin Artaud.

cecile-duval-michel-doneda-bastringue-9-anglet-2016En 1946, il sort d’une série d’internements psychiatriques qui s’étaient succédés durant dix ans, dont un dernier où il subit une cinquantaine d’électrochocs. Il meurt deux ans plus tard, après avoir livré une écriture au couteau, frappé d’un absolu à découvrir une fois arraché au silence par le duo présent.


Mendelssohn et Brahms, la musique romantique par l’ORBCB
(samedi à Anglet, dimanche à Hendaye)

thomas-ospitalThomas Ospital, invité par l’Orchestre Régional Bayonne Côte Basque, a intégré le monde des artistes qu’il ne faut pas rater, depuis que ce jeune et beau organiste a été nommé officiellement à l’église Ste Eustache de Paris.

Il donnera deux récitals ce week-end, samedi 13 février 20h30 à l’Eglise Sainte-Marie à Anglet, puis le dimanche 14 février 17h, à l’Eglise Saint-Vincent à Hendaye.

affiche-katia-marielle-labeque-portraits-saint-jean-pied-de-port-fevrier-2016Des tarifs réduits en bonne place à chaque fois pour permettre de le découvrir ou de le retrouver, ce même week-end où, à St Jean Pied de Port, les soeurs Labèque sont de retour au Pays basque pour nous faire comprendre qu’elles ont plus changé de look que de répertoire.


EL Clan, au cinéma
(Bayonne, Biarritz, Urrugne)

el-clan-traperoQui dit week-end pourri en prévision, dit retours dans les salles, nos trois chouchous dans ce coin étant le Cinéma l’Atalante de Bayonne, le Royal de Biarritz et le cinéma Itsas Mendi d’Urrugne.

Dans les deux premiers, il sera possible de se rapprocher du thriller argentin bien mordant de Pablo Trapero (Lion d’Or à Venise), El Clan dégommant furieusement les apparences maintenues par une famille « bien sous tous rapports », qui procède au kidnapping et aux meurtres en règle derrière (même si la rançon est versée), dans cette insouciance ressentie que la dictature fait bien pire, de toute façon.

amama-asier-altuna-2Du côté d’Urrugne, il est encore temps de ne pas rater le film basque Amama dont tout le bien que vous en avez lu est parfaitement justifié (le film semble bien parti pour voir toutes ses programmations prolongées dans les semaines à venir).


Côté expos (et l’embarras du choix)

get-arty-bayonneLes fidèles lecteurs d’Eklektika connaissent déjà notre grande faiblesse pour l’exposition No Borders de Get Arty (incomplète par notre faute) avec des peintures du Burkinabe Harouna Ouedraogo et du photographe angloy Fabien Cayere, à l’Hôtel Le Bayonne.

lester-dl-planche-expo-le-microcosme-fevrier-2016Il faudrait aller faire un tour du côté de Spacejunk pour l’expo Obey Propaganda et aussi du côté du Microcosme avec l’exposition de Lester DL (visuel ci-dessus), artiste peintre vivant les pieds dans le sable à Seignosse et le regard tourné vers les bonnes vagues à surfer.

Seul le temps nous a manqué pour aller voir également l’exposition España années 50 de Carlos Saura au Didam Bayonne.

On vous en parlera la semaine prochaine de façon un peu « particulière », n’hésitez pas à y aller tant que tous les cadres sont encore exposés.


‘Gaur Konstelazioak’ et ‘Ikimilikiliklik’
(exposition et installation audiovisuelle, Donostia)

Le Musée San Telmo de Donostia se niche au coeur du quartier historique de la ville, derrière le quartier de la Bretxa et ses ruelles gorgées de pintxos.

C’est dans cette place forte de l’art contemporain qu’est actuellement proposée l’exposition Gaur Konstelazioak, ouverte pour le lancement de l’année Donostia Capitale Culturelle Européenne 2016.

Une expo vraiment intéressante pour ce qu’elle recense de la naissance d’un art de la sculpture basque, appelée à briller dans le monde entier quand le franquisme aurait plutôt eu envie de l’éteindre dès sa naissance, il y a un demi-siècle.

dss-2016-ikimili-3Mais cette pique de rappel insiste surtout sur la nécessité de ne pas rater l’installation Ikimilikiliklik, qui se termine ce dimanche 14 février), qui permet de la compléter émotionnellement, deux étages au-dessus du musée.

Dédiée à « l’autre face » du compositeur et chanteur Mikel Laboa, il s’agit là d’un second voyage très sensible dans les mots du poète Joxean Artze : on peut aisément en ressortir bouleversé.


Mugarriak Dantzan
(Anglet, le 27 février)

mugarriak-dantzan-anglet-3On va beaucoup vous en parler, et, avec un peu de bonheur, la presse locale va prendre notre relais, dès lundi.

affiche-jambe-droiteLes places sont en ventes depuis hier, le 27 février prochain au Théâtre Quintaou d’Anglet, Eklektika s’est associé à la compagnie Dantzaz pour y programmer Flash !, ce spectacle composé de trois pièces chorégraphiques, mais sans s’arrêter là.

Le final de cet événement sera effectivement assuré par un rapprochement entre des gamins de Donostia et d’Anglet, en résidence durant une semaine des deux côtés de la muga pour la création de Leku Berean, sur des musiques basques qui leur vaudront de venir prendre place sur la (très) grande scène de Quintaou.

Tout est résumé là-dedans ‘en trois langues), sur le site dédié de Mugarriak Dantzan : http://www.mugarriak-dantzan.eu/


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.