Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

‘Pop Symphonique’, par l’Orchestre de Bayonne, comme un parfum de Black&Basque

29 juin 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Le vendredi 3 juillet prochain, l’Orchestre Régional de Bayonne Côte Basque (ORBCB) sera dans sa formation complète pour accompagner la grande chanteuse béninoise Angélique Kidjo, la marraine du Festival Black&Basque aujourd’hui regretté.

L’événement est là, ‘Pop Symphonique’, qui pourrait se suffire à lui même, avec la venue de la reine incontestée de la musique africaine, comme elle est surnommée dans le monde entier.

Mais au Pays Basque, un titre supplémentaire complète sa carrière impressionnante, celui de la marraine historique du festival Black&Basque de Bayonne, rayé cette année au moins du calendrier de nos incontournables de l’été.

Car l’histoire a commencé en 2013, avec une première rencontre musicale proposée aux spectateurs de ce temps de métissages, proposé par son capitaine Christian « Moustic » Bordes.

pop-symphonie-1

Marin Bea, lors de la journée Musique en plein air au Conservatoire de Bayonne

Marin Bea, contrebassiste et coordinateur de l’orchestre, se souvient de cette proposition faite par l’organisateur du Black&Basque, « cela arrivait à un moment doublement important pour nous, où nous étions à la fois dans des difficultés financières et dans une logique de renouveler notre image ».

Les 30 minutes de répertoire de la chanteuse avaient donné lieu à des rencontres, rapides, avec ce chef d’orchestre qui accompagne Angélique, Gast Waltzing, en charge de l’arrangement pour grand ensemble de son répertoire.

Et la magie avait opéré.

pop-symphonie-2

« Les musiciens de l’orchestre ont tous joué bénévolement, par envie d’être de cette belle rencontre, puis de se donner la possibilité de reprendre ce premier rendez-vous, plus intensément », ajoute Marin Bea.

Cela se produira donc à la Gare du Midi de Biarritz, pour un répertoire plus étendu, qui est passé depuis deux ans par la maturation d’un projet qui oblige d’adapter pour l’ORBCB ce qui est habituellement pensé pour être joué dans des grands orchestres, comme celui du Luxembourg ou de la Suisse Romande.

Un guitariste rythmique intégrera l’ensemble bayonnais, dans lequel on trouvera encore une fois quelques élèves prometteurs du Conservatoire.

« Quand la musique est pensée avec le coeur, c’est toujours de la bonne musique », savoure Marin, « et c’est assez génial pour nous de pouvoir ouvrir notre répertoire à des styles contemporains ».

black-basque-2015-1

Angélique Kidjo et un choeur basque associé, lors de l’édition 2014.

Après l’expérience enthousiasmante du récent Carmina Burana, qui a incorporé cinq chorales de Bayonne, l’ORBCB continue de brasser des envies de collaboration intimes et diversifiées, qui pourrait passer en 2016 par un rendez-vous de Cinéma Symphonique, par exemple, ou plus tard, d’un Rock Symphonie sur la musique de Led Zeppelin ou Scorpion, imagine-t-il avec gourmandise.

Dans la salle vendredi soir, pour l’heure, Marin fera partie de ceux qui espéreront que l’équipe du Black&Basque sera présente et remerciée d’avoir nourri ce territoire.

Et d’avoir la possibilité de redonner à ce Pays Basque ces échanges qui servent, sans se servir.

Black and Basque, Bayonne

Black and Basque, Bayonne 2014

Post scriptum : la photo de l’article, que nous trouvons particulièrement superbe, est signée Kattalin pour Eklektika, bravo et merci à elle.


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.