Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« Rencontres sur les Docks », au Cinéma L’Atalante de Bayonne : focus sur l’indépendance des autres

9 mars 2016 > > Soyez le premier à réagir !

Du 16 au 19 mars prochain, les 12èmes Rencontres sur les Docks permettront au Cinéma L’Atalante de Bayonne d’illustrer l’esprit d’indépendance porté par des films du Moyen Orient, par une exigence de programmation qui peut masquer la fin avérée de la sienne.

Le principe des Rencontres sur les Docks tel que proposé depuis 12 ans par le Cinéma L’Atalante de Bayonne n’est pas habituellement de systématiser un fil rouge ou de cibler une partie du monde.

La satisfaction d’échapper durant quelques jours (du 16 au 19 mars cette année) aux diktats hebdomadaires de programmation classique art et essai suffit à définir une parenthèse vers l’ailleurs, à même de contenter le public et ré-affirmer l’identité de l’exploitant.

rencontres-docks-atalante-1

Conférence de presse Rencontres sur les Docks, 9 mars 2016

Cette édition sera « la dernière à L’Atalante » avant l’étape du réaménagement de cet écran vers l’Autre Cinéma pour donner lieu à cette Maison du Cinéma promise en 2017, une raison jugée propice à accentuer encore la convivialité de ce rendez-vous annuel.

On y retrouvera les ingrédients habituels des soirées proposées, par le mélange de projections, de buffets et de concerts dans la taverne.

rencontres-docks-atalante-2

Ximun Fuchs, Petit Théâtre de Pain (à gauche), et Alban Morlot, Spacejunk (à droite)

Les rejoindront une compagnon de route comme la galerie Spacejunk (et une exposition sur la représentation contemporaine du Moyen Orient par le détournement de ses codes archétypaux) mais également, cette année, par la compagnie du Petit Théâtre de Pain : en clôture le samedi, ils illustreront à leur manière le film Les Ogres et « la dévoration quotidienne du théâtre nomade », par « un joyeux bordel » né de cette expérience d’accueil dans leur antre de Louhossoa des protagonistes du film.

Algérie, Iran, Irak, Égypte, Burkina Faso, et le quotidien d’une compagnie de théâtre ambulant, dans Les Ogres : la cuvée 2016 portera donc la ligne directrice des indépendances obtenues par combat, au quotidien ou à la faveur de bouleversements démocratiques.

LES OGRES de la réalisatrice Léa Fehner

« Qu’est ce que le cinéma peut apporter en contre-champ des images habituelles des médias ? » a souhaité résumer Jean Pierre St Picq, le Président de l’association Cinéma et Cultures, en insistant sur « la propagande imposée par la télévision » et en se montrant plus convaincant par l’envie de « rapprocher les univers ».

Une vingtaine d’intervenants, et parmi eux de nombreux réalisateurs, feront événement et débat au quotidien, assure de son côté la Directrice artistique de L’Atalante, Sylvie Larroque.

Le groupe N3rdistan, en concert à L’Atalante le 16 mars


L’indépendance comme « souci du débat »

Reste un regret de voir la salle bayonnaise confondre de son côté l’exigence de sa programmation avec sa propre indépendance : la seule table ronde proposée, sur l’hypothétique reformation institutionnelle du Pays basque en EPCI, ne peut pas s’expliquer par l’argument du « souci du débat ».

Y inviter deux élus de Bayonne « en campagne pour son existence » et laisser la salle accueillir ses détracteurs, nombreux, pour s’y exprimer : l’opération « il faut sauver le soldat EPCI », dans laquelle le Maire de Bayonne a été mis en minorité effective par les autres communes de l’agglomération (l’obligeant à démissionner de son poste de Président de l’agglo), ne possède que la double vertu du cheveu dans la soupe et du retour d’ascenseur.

rencontres-writing-city

Film « Writing on the city » de l’Iranien Keywan Karimi

Il aurait été plus pertinent dans ces Rencontres d’avoir une table ronde sur les conditions de réalisation de films en temps de révolutions, du pouvoir des images contre les tyrannies en place, ou un focus sur les cinéastes actuellement emprisonnés dans cette partie du monde.

« On n’est pas une salle hors-sol », a répondu Jean Pierre St Picq, « notre positionnement va dans cette logique d’EPCI, on est dans une solidarité de partenariat avec les gens qui ont travaillé sur ce projet, et, à ma connaissance, il n’y a pas de contre-proposition sur la culture par ses détracteurs ».

rencontres-docks-atalante-3A ses côtés, l’adjoint à la Culture de Bayonne, Yves Ugalde, « en pleine campagne en ce qui me concerne », aura forcément apprécié ce soutien « non politique ».


Programme complet des 12èmes Rencontres sur les Docks


mercredi 16 mars

rencontres-je-suis-le-peupl

JE SUIS LE PEUPLE (Egypte) d’Anna Roussillon.

L’ATALANTE
18h No Land’s song
19h Vernissage de l’exposition Spacejunk et buffet oriental
20h Concert de N3rdistan
21h15 JE SUIS LE PEUPLE (Egypte) en présence de la réalisatrice Anna Roussillon.

L’AUTRE CINÉMA
14h Projection du film ADAMA en présence de Pablo Pico, compositeur.
18h30 Contre-pouvoirs
20h30 Les Ogres


jeudi 17 mars

rencontres-homeland

HOMELAND : IRAK ANNEE ZERO (1 et 2), de l’Irakien Abbas Fahdel

L’ATALANTE
18h Rencontre : Quelle politique culturelle pour un EPCI unique ?
19h Talos et dégustation de produits locaux
20h Concert Maddi Oihenart & SokaHots Orchestra
21h JAI ALAI BLUES (Pays Basque) en présence du réalisateur Gorka Bilbao

L’AUTRE CINÉMA
17h et 20h15 HOMELAND : IRAK ANNEE ZERO (1 et 2, Irak) en présence de Abbas Fahdel
Bricks et thé à la menthe entre les deux séances.
18h LES OGRES
21h15 NO LAND’S SONG (France-Allemagne) présenté par Véronique Le Bris, rédactrice en chef du site Ciné-Woman.


vendredi 18 mars

rencontres-contre-pouvoirs

CONTRE-POUVOIRS de l’Algérien Malek Bensmail

L’ATALANTE
18h JE SUIS LE PEUPLE
19h30 Buffet africain avec Bai
20h Concert Frikun
21h15 CAPITAINE THOMAS SANKARA (Suisse) en présence de Mariam Sankara, épouse de Thomas Sankara et ancienne première dame du Burkina Faso.

L’AUTRE CINÉMA
17h30 ALGER APRES en présence de Feriel Benzouaoui
18h45 DANS MA TÊTE UN RONDPOINT
19h Séance courts métrages en présence des réalisateurs
21h CONTRE-POUVOIRS (Algérie) de Malek Bensmail


samedi 19 mars

NO LAND’S SONG de la réalisatrice iranienne Ayat Najafi

12h Accueil de Mariam Sankara au bar Sankara /Bayonne

L’ATALANTE
16h15 PIKADERO
18h WRITING ON THE CITY (Iran) en présence d’Oskar Alegria
19h Apéro pintxos
19h30 Performance cabaret avec Le Petit Théâtre de Pain
20h30 LES OGRES (France) en présence de Ines et Léa Fehner

L’AUTRE CINÉMA
14h ADAMA + goûter
16h DANS MA TETE UN ROND-POINT (Algérie) en présence de Hassen Ferhani
14h HOMELAND: IRAK ANNÉE ZÉRO 1 /AVANT LA CHUTE
17h15 HOMELAND: IRAK ANNÉE ZÉRO 2 /APRES LA CHUTE
21h15 NO LAND’S SONG (France-Allemagne)

grilleRDocks2016


rencontresTous les renseignements sur le site Rencontres sur les Docks du Cinéma L’Atalante


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.