Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Fin de saison sous les applaudissements pour l’Opéra de Bilbao avec « Andrea Chénier »

24 mai 2017 > > Soyez le premier à réagir !

C’était l’affiche la plus alléchante de la saison lyrique à Bilbao et elle n’a pas déçu. Grâce aux voix exceptionnelles de Gregory Kunde, Anna Pirozzi et Ambrogio Maestri, le succès fut au rendez-vous samedi dernier, le soir de la première d’Andrea Chénier. D’autres représentations sont encore prévues pour ce long week-end de l’Ascension, les 26 et 29 mai 2017.

120e anniversaire de sa création oblige, l’opéra d’Umberto Giordano (1867-1948) Andrea Chénier, est un peu partout à l’affiche en Europe, qui a en effet jeté son dévolu sur cette grande fresque historique et ce puissant drame humain, inspiré de la vie du poète français André Marie de Chénier, mort guillotiné lors de la Révolution française.

Crédit photo : E. Moreno Esquibel, pour ABAO

Parmi ces nombreuses productions, c’est sans doute celle à l’affiche à Bilbao qui aura reçu le plus d’applaudissements : pour terminer sa saison en beauté, l’Association des Amis de l’Opéra de Bilbao (ABAO-OLBE) s’est assurée un beau succès en réunissant sur scène les voix exceptionnelles de Gregory Kunde, Anna Pirozzi et Ambrogio Maestri dans les rôles principaux.

Co-production de l’ABAO et du Festival de Peralada (où elle fut présentée en 2014), sa mise en scène par Alfonso Romero Mora n’est pas chiche de clichés de la Révolution Française, qui ne manquent pas et ne méritent que peu de commentaires, tant elle est conventionnelle.

Sur le plan musical, l’Orchestre Symphonique de Bilbao, sous la direction du chef d’orchestre italien Stefano Ranzani, a livré une interprétation correcte et honorable, sans contrarier l’évidence que tout le succès de la soirée s’est construit sur la distribution vocale.

Crédit photo : E. Moreno Esquibel, pour ABAO

Le ténor américain Gregory Kunde avait déjà impressionné Bilbao il y a deux ans, avec une double interprétation du Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni (1863-1946) et de Pagliacci de Ruggero Leoncavallo (1857-1919).

Après avoir fait ses débuts dans le rôle d’Andrea Chénier le mois dernier dans l’Opéra de Rome, il a à nouveau régalé le public avec un chant robuste et raffiné, un phrasé impeccable et une musicalité parfaite, depuis son Un dì all’azzurro spazio (l’un des plus beaux airs de l’opéra) jusqu’à l’apothéose finale, en passant par son Come un bel dì di maggio.

Crédit photo : E. Moreno Esquibel, pour ABAO

À ses côtés, ans le rôle de Maddalena de Coigny, la soprano italienne Anna Pirozzi a offert avec une ferveur convaincante une interprétation exemplaire de La mamma morta, l’une des pages les plus célèbres de la partition.

Le baryton italien Ambrogio Maestri – célèbre dans le monde entier pour ses interprétations de Falstaff – est un Gérard inoubliable avec une force d’expression et une intensité dramatique qui ont fait du troisième tableau un des sommets de la soirée, en particulier son Nemico della patria.

Crédit photo : E. Moreno Esquibel, pour ABAO

Avec cet opéra, la saison lyrique de l’ABAO touche donc à sa fin, la 66e saison débutera le 21 octobre prochain avec Il Masnadieri de Verdi, et seront également à l’affiche Don Pasquale de Donizetti, Manon de Massenet, Salomé de Strauss et Norma de Bellini.

Une programmation très variée donc, représentant trois des grandes écoles italienne, française et allemande de l’opéra européen.

Parmi les chanteurs attendus se trouvent Carlos Chausson, Celso Albelo et Gregory Kunde, ainsi que de jeunes sopranos prometteuses comme Carmen Giannattasio, Irina Lungu et Emily Magee.


 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.