Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

L’Orchestre Régional de Bayonne, un Soleil Noir dans la lueur d’Arvo Pärt

13 février 2015 > > Un commentaire

L’ORBCB donne rendez-vous ce vendredi au Théâtre Quintaou d’Anglet aux amateurs d’Arvo Pärt et de Debussy pour y découvrir également ce Soleil Noir écrit par le compositeur bayonnais Peio Çabalette.

Le rendez-donné ce vendredi 13 février par l’Orchestre Régional de Bayonne Côte Basque (ORBCB), au Théâtre Quintaou d’Anglet, est un évènement pour au moins deux raisons.

Plus une.

orbcb-soleil-noir-5L’ouverture donnée par le premier mouvement du Tabula Rasa du compositeur estonien Arvo Pärt est suffisamment rare et exceptionnelle sur la côte basque pour en fournir la première.

orbcb-soleil-noir-6Ce Ludus pour piano préparé, à même de conférer à ses notes la sonorité de cloches renforçant son écriture mystique.

L’orchestre de chambre et ses deux solistes au violon connaissent la difficulté de ce morceau, celle de contester la place du silence minimaliste d’introduction, à attaquer par le rythme soutenu des autres cordes.

« Très peu d’éléments développés, pour une musique puissante », à écouter les yeux fermés, et revoir certaines séquences de films, chez Gus van Sant ou Bela Tar, qui ont fait de cette écriture le support d’émotions tout aussi puissantes.

orbcb-soleil-noir-4Être le spectateur attentif du Soleil Noir écrit par le compositeur bayonnais Peio Çabalette est une seconde raison incontestable.

Ce Concerto pour piano et Orchestre a été écrit il y a quelques années déjà, portées par des réminiscences musicales nées d’un voyage en Inde.

La grande pianiste Marina Pacowski  a été chargée d’introduire l’ambiance « mystérieuse et un peu magique » du morceau, comme une ombre qui se glissera hors de la caisse en bois pour envelopper la salle, l’orchestre devant prendre le relais de notes plus lumineuses pour « une sorte de dialogue lunaire, qui va surprendre et enchanter le public ».

Celui qui est cité mais pas encore nommé dans cet article, c’est l’autre bonne raison de prendre sa place dans les fauteuils de Quintaou, en la personne d’Iker Sanchez, jeune chef d’orchestre natif de la ville voisine d’Irun, de l’autre côté des Pyrénées, et qui oeuvre aujourd’hui depuis Vitoria Gasteiz.

orbcb-soleil-noir-3

L’ORBCB l’a contacté pour diriger ce rendez-vous musical du Soleil Noir, tout comme, il y a quelques jours, le très salué Concert du Nouvel An.

Une histoire d’amitié entretenue avec Peio Çabalette lui a fait répondre positivement, et inscrire dans son agenda mondial la salle de Quintaou d’Anglet dans ses préférences.

Il confie y avoir trouvé une « acoustique un peu sèche », la dernière répétition de la veille du concert de ce soir devant lui apporter la confirmation de son ressenti, et les dispositions ou solutions qui devront être prises.

orbcb-soleil-noir-2Quoi qu’il en soit, ce vendredi à 20h30, il lèvera sa baguette pour plus d’une heure de programme qui se conclura avec les Danses sacrées et profanes de Debussy.

Il regardera ses musiciens, le silence se fera mot d’ordre, et dans cet espace en suspension, reviendra en tête de tous les spectateurs et musiciens présents que le silence est en soi un don de grâce, quand il peut souligner l’impatience de ces portées sublimes.

Il y a quelques années, un autre compositeur minimaliste de Berlin Est avait asséné que « Silence is Sexy ».

Et personne n’avait songé à contredire cela.

orbcb-soleil-noir-1


Commentaires

Une réponse à L’Orchestre Régional de Bayonne, un Soleil Noir dans la lueur d’Arvo Pärt

  1. Marin dit :

    Merci pour cette belle annonce! Nous espérons vivement un article sur votre ressenti post concert désormais!
    Bon weekend!

    Marin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.