Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Transfermuga : aller de l’autre côté du Pays Basque n’est plus un casse-tête

4 mai 2015 > > Soyez le premier à réagir !

Ce 30 avril a été présenté le portail internet Transfermuga, qui recense toutes les possibilités existantes de transports entre Bayonne et Donostia, et annonce un avenir transfrontalier dont Eklektika se fait l’écho enthousiaste.

L’époque que nous vivons a sans doute accéléré le processus : depuis quelques jours, l’Euro-cité Bayonne-Donostia possède un portail internet, Transfermuga, permettant de repenser nos modes de transports entre l’Aquitaine et l’Euskadi (communauté autonome du Pays Basque sud).

Se rendre au Kursaal de San Sebastian pour un  concert de Yann Tiersen, en train ou en co-voiturage, ou permettre aux Basques du Sud de venir découvrir à Biarritz les créations du Malandain Ballet Biarritz : porté par l’Euro-région, le projet n’est pas une révolution, mais simplement une évolution. Et ce n’est pas rien.

tranfermuga-aquitaine-1Par ce travail de réflexion sur notre compréhension de l’existant, dans un premier temps, ses artisans ne prétendent pas avoir inventé le fil à couper le beurre : ils nous ont juste expliqué son utilisation, en le simplifiant, et en lui conférant un usage pratique qui lui faisait défaut.

Comprendre comment se déplacer des deux côtés des Pyrénées, en abandonnant la seule solution du véhicule isolé (90% des transports individuels aujourd’hui), et sans l’angoisse de se perdre dans des modes de transports franco-espagnols ni coordonnés ni faciles à comprendre.

tranfermuga-aquitaine-3

Au centre, à gauche, Mathieu Bergé, conseillé régional chargé des infrastructures et du transport ; à droite, Peyuco Duhart, Pdt de l’Agglo Sud pays basque et maire de St Jean de Luz

Ce jeudi 30 avril, c’est au siège de l’Agglo Sud Pays Basque, à Urrugne, qu’ont été présentées par ses promoteurs les grandes lignes de ce portail, pensé comme « la réponse la plus pragmatique possible aux soucis des transfrontaliers », a indiqué son Président, Peyco Duhart.

tranfermuga-aquitaine-4Le train, le bus, le co-voiturage, les modalités de stationnement à Donostia ou à St Jean de Luz, partir d’un côté ou de l’autre des Pyrénées, savoir qu’un bus du Sud fait les navettes depuis l’aéroport du Nord (et inversement), bref, connaitre toutes les possibilités existantes.

« Face à l’asymétrie d’un réseau pléthorique et multi-modal au Sud, et plus restreint au Nord », a complété le conseiller régional Mathieu Bergé, « il fallait que la mobilité porte une ambition collective concrète ».

tranfermuga-aquitaine-6En espagnol, basque et français (et prochainement en anglais), toutes les offres ont donc été connectées dans des zones d’explication de Transfermuga, dans un calendrier phasé avec ambition.

tranfermuga-aquitaine-2

Julien de Labaca, programmateur de Transfermuga

Chantier informatique commencé en début d’année, qui vise à franchir étape par étape le chemin nous séparant de l’année de Donostia 2016, la connaissance existante déjà disponible se complétera au 1er juillet d’un calculateur de déplacement transfrontalier : du point A au point B, je peux partir quand, comment, et revenir quand aussi, et à quel coût.

Puis, du local de l’Euro-cité entre Bayonne et Donostia, le réseau s’agrandira sur tout le bassin de vie de l’Euro-région, de Bordeaux à Bilbao.

tranfermuga-aquitaine-7L’expérimentation marche déjà dans sa version 1, on est « pile poil dans la philosophie du transfrontalier », auront complété à l’unisson des représentants privés de transports, qui n’ont pas été exclus du chantier au profit du seul privé.

tranfermuga-aquitaine-8Pour un portail culturel comme Eklektika, qui, depuis son ouverture il y a 7 mois, a fait de la connaissance de l’offre culturelle transfrontalière « une victoire de la géographie sur l’Histoire », Transfermuga s’impose comme un outil essentiel.

A vous d’essayer, de juger. Et d’adopter.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.