Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

« Une photo, une histoire », un livre à venir sur le photo-journaliste Daniel Velez, un « vieux de la vieille » dans les orages du Pays basque

19 décembre 2016 > > 3 commentaires

Daniel Velez, photographe ayant travaillé depuis les années 70 pour Sud-Ouest et de nombreuses agences de presse, prépare un livre qui réunira quelques-uns de ses clichés préférés sur le Pays basque : l’ouvrage paraîtra début 2017 aux éditions Zortziko, dirigées par son fils Christian.

Daniel Velez vous regarde en souriant. Un sourire un peu malicieux, qui semble dire qu’on ne la lui fait pas. A bientôt 80 ans, ce petit homme à la barbe blanche et aux cheveux coiffés en arrière, a vu bien des tempêtes.

Entré comme photojournaliste à Sud-Ouest en 1970, il a connu les heures les plus sombres de l’histoire du Pays basque, et vu le sang d’innocents, assassinés par le GAL, couler dans le caniveau.

daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-5Ce mercredi après-midi, il a rendez-vous avec son fils Christian, fondateur des éditions Zortziko, pour une séance de travail. Plus de 40 ans de carrière, ce sont autant de clichés et de souvenirs que ses enfants ont décidé de réunir en partie dans un livre intitulé Une photo, une histoire par Daniel Velez, qui paraîtra début 2017.

« C’est mon frère Jean-Christophe qui a eu l’idée. Il voulait faire quelque chose pour la famille. Mais, je me suis dit qu’il fallait aller plus loin. Mon père n’a jamais publié de monographie et je trouvais cela dommage », explique l’éditeur installé à Anglet.

daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-1Si on lui demande ce que cet ouvrage représente pour lui, « Papi » Velez hausse les épaules, modeste. Ses images, ils les a déjà vu dans la presse, alors un bouquin.

Lui, il aime le terrain, les gens, et sentir glisser sous ses doigts la surface lisse et brillante du papier photo. « Ce n’est pas une anthologie », continue Christian, « je lui ai demandé de sélectionner ses coups de coeur. Les soixante photos qu’il emporterait sur une île déserte. Ce sera un livre que l’on feuillette. J’aime l’idée de lenteur ».

daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-7Assis face à face, les deux hommes se mettent au travail. Le père parle, le fils enregistre.

Défilent alors devant eux, le visage en sueur d’un pilotari (joueur de pelote basque), la silhouette d’un berger dans la pénombre de son kayolar (bergerie de montagne), le torero Luis Miguel Dominguin sur un lit d’hôpital, le roi du Maroc en goguette, et le poing levé de la femme de Mikel Goikoetxea « Txapela », lors d’un hommage à son mari, membre d’ETA tué en 1984.

daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-2daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-3« J’ai toujours tout fait. Le quotidien, les ministres, les stars », commente le photographe, « ici, entre la frontière et les peoples, c’était une mine d’or. Mais, je reconnais que j’avais un faible pour les faits divers ».

Daniel est avant tout journaliste. Un vieux de la vieille. Le genre de ceux qui planquaient toute la nuit pour attendre une arrestation, et écoutaient la police sur leur scanner. En plus de Sud-Ouest, il a pigé pour d’autres organes de presse, comme l’AFP.

daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-4daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-10« Moi, je fais du photojournalisme. Il faut que ça soit publié. C’est ça un bon cliché. Quelque chose d’informatif. Si en plus, c’est beau, c’est le pied. Mais mon métier, c’est d’abord de faire des images pour les montrer aux gens », commente Daniel Velez.

Christian le relance et lui tend de nouvelles photographies.

daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-8Parfois, le septuagénaire oublie les noms. « Il faudra chercher » dit-il à son fils. « Ou pas » répond ce dernier, « le fait que tu ne te rappelles plus de certains détails, c’est aussi ça qui est intéressant. Ça rend le livre vivant ».

Daniel hoche la tête, presque étonné qu’on attache tant d’importance à son vécu. C’est comme si, trop occupé à raconter l’histoire du Pays basque, il ne réalisait pas, qu’il avait fini par en faire partie.


daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-7Une photo, une histoire par Daniel Velez. A paraître aux Editions Zortziko début 2017.

Dans les livres déjà publiés par cette maison d’éditions, à repérer en particulier le très beau livre témoignage de Gaby Mouesca, La Nuque Raide, et Enfin Don Aillet vint, de Michel Oronos


Quelques photos de Daniel Velez (tous droits réservés Pays Basque Actualités)


daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-20 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-19 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-17 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque17 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-16 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-15 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-14 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-13 daniel-velez-une-photo-une-histoire-2017-editions-zortiziko-pays-basque-12


 


Commentaires

3 réponses à « Une photo, une histoire », un livre à venir sur le photo-journaliste Daniel Velez, un « vieux de la vieille » dans les orages du Pays basque

  1. Derrick ceyrac dit :

    Ce sera avec un immense plaisir de feuilleter les photos souvent engagées de ta carrière,un grand coup de chapeau mon cher Daniel,beaucoup d’admiration,pour la patience,souvent lors de nuits sans lune,pour obtenir le document témoignage que tu sais ouhaitais faire paraître amis derrick

  2. yannick renaud dit :

    Un désir qui ne se tari pas, une énergie incomparable et coté histoire , pas de doute qu’on sera servi .
    une bonne cure de rafraîchissement pour mieux entendre le petite musique du temps au fil de l’image et d’un homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.