Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

A Urrugne, le cinéma sans image de Moustic, c’est ouïe !

1 décembre 2014 > > Un commentaire

Laisser les évidences au parking ! Entrer dans un cinéma, très joli d’ailleurs, Itsas Mendi à Urrugne, sans payer, c’est gratuit, baisser le regard d’un cran, car il n’y aura rien sur l’écran et attendre que le Moustic (alias Christian Bordes) s’active à ses machines installées devant vous.

moustic-itsas-mendi-1A quoi servent les oreilles ? Question impertinente et pertinente à la fois que chacun se sera posée vendredi soir après la séance de décrassage du grand manitou : il avait annoncé : « de la musique sans image, contre la télé et la radio ». A quoi vous attendiez-vous ?

itsas-mendi-moustic-8itsas-mendi-moustic-7Pendant 90 minutes, sans beaucoup de répit, il a lancé des pistes inouïes, inimaginées, indicibles, sauvages, planquées de l’autre côté du miroir, et nous a transformés en Alice tombant de découverte en découverte.

Du plus vieil enregistrement du monde (1860, une voix d’outre tombe chante Au clair de la lune …) à la cacophonie jubilatoire du Casse Noisettes du Portsmouth Sinfonia dont les musiciens s’échangent les instruments, en passant par la Chanson de Pas d’Amour jouée par des automates, la minute de silence anglaise du 10 novembre 1932, où la symphonie des trains chiliens : on aura visité les univers d’aventuriers du son, d’explorateurs de sources oubliées, de désintégrateurs d’accords parfaits, d’empêcheurs de dormir sur ses deux oreilles.

moustic-itsas-mendi-une-2Et seuls, bousculés d’une émotion à l’autre, on se la sera faite tirer, l’oreille. C’est vrai quoi ! À force de ouïe, ouïe, on en avait oublié que nos tympans sont à nous !


Commentaires

Une réponse à A Urrugne, le cinéma sans image de Moustic, c’est ouïe !

  1. […] Laisser les évidences au parking ! Entrer dans un cinéma, très joli d’ailleurs, Itsas Mendi à Urrugne, sans payer, c’est gratuit, baisser le regard d’un cran, car il n’y aura rien sur l’écran et attendre que le Moustic (alias Christian Bordes) s’active à ses machines installées devant vous.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.