Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

‘Wolf Hall’ [Fipa 2015] : un royal « cunning bastard », signé Kosminsky

23 janvier 2015 > > Soyez le premier à réagir !

La série anglaise « Wolf Hall » signée Peter Kosminsky a toutes les qualités pour figurer au palmarès du FIPA 2015.

Wolf Hall a tout pour être LA série de l’année. Un casting superbe avec Damian Lewis, de Homeland, en sinistre Henry VIII et Mark Rylance, en Thomas Cromwell, pour une histoire basée sur le roman éponyme d’Hilary Mantel, dont les deux premiers épisodes ont été diffusés jeudi soir au FIPA Biarritz.

Wolf Hall a tout pour être une série historique réussie. Délaissant le registre habituel de ses fictions-choc (Warriors, No child of Mine, Innocents), l’exceptionnel réalisateur anglais Peter Kosminsky a adapté le livre d’Hilary Mantel connue et appréciée pour ses romans personnels ou historiques (elle a remporté deux fois le Booker Prize pour Wolf Hall et pour sa suite, Bring Up The Bodies).

L’histoire :

wolf-hall-uneL’ascension fulgurante de Cromwell, fils d’un modeste forgeron, à la cour des Tudor où il devient le plus proche conseiller de Henry VIII.

Le roi désespère d’avoir un fils et envisage l’annulation de son mariage. Le cardinal Wolsey refuse et se voit congédié. Sollicité pour intercéder auprès du roi, Cromwell n’en aura pas le temps, car le cardinal meurt. Bientôt, il exhorte le roi à épouser Anne Boleyn et à créer l’Église d’Angleterre.

Le mois de Janvier est toujours douloureux pour les âmes qui se languissent du soleil. Cette série va soulager la douleur et donner un sens à ce mois, en montrant le succès et la chute de Thomas Cromwell et son rôle majeur dans la Réforme en Angleterre. Homme laïc, Cromwell est l’initiateur des changements de l’Église Anglicane et sera celui qui poussera le roi à devenir chef de l’Église.

wolf-hall-1Damian Lewis, grand et mince, va à l’encontre de l’imaginaire collectif qui voit encore Henry VIII comme un Bacchus quasi obèse. Mais c’est beaucoup mieux ainsi, il est beaucoup plus menaçant tout en restant aussi naïf et influençable.

Rien ne manque et rien ne déçoit. La série couvre l’essentiel, des interactions de Cromwell avec les acteurs majeurs de la Cour, sa vie conjugale, et des flashbacks vers son enfance.

wolf-hall-4Cromwell est joué par Mark Rylance, acteur et metteur en scène peu connu de ce coté de la Manche mais aimé et respecté pour son travail sur les planches de l’autre coté. Il a un talent presque effrayant pour transformer un visage classique en quelque chose de plus dur ou plus doux selon le rôle et le moment.

Cromwell par Mantel, est l’incarnation parfaite d’un Tudor qui se moque de tout. Il est parti de rien et est arrivé à être un des hommes les plus puissants du royaume.

Il est agressif mais humble, avec quelque chose de sombre et d’inquiétant. L’expression « se méfier de l’eau qui dort » est faite pour lui.

wolf-hall-6L’Histoire ne fut pas tendre avec lui. Il fut peint, littéralement comme un des hommes les plus laids ce que Mantel réfute. Quelques historiens ont bien entendu critiqué sa version. Mais la version de Mantel est tout aussi légitime que d’autres quand on considère que l’histoire est écrite par les « vainqueurs »  et que Cromwell a terminé avec sa tête dans un panier.

Dans une culture où les gens étaient/sont limogés, emprisonnés et décapités pour leurs idées politiques, il semble évident que la seule façon de réussir était d’être un « cunning bastard » (salaud rusé). Cromwell l’était sans aucun doute.

Et c’est ce qui fait de lui un personnage formidable dans une série qui promet de l’être tout autant : diffusée par la BBC 2, sa diffusion en France ne semble pas prévue pour l’instant (cela pourrait ne pas tarder).

wolf-hall-5


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.