Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Yann Tiersen en concert à Donostia (avant l’Olympia)

17 octobre 2014 > > Soyez le premier à réagir !

Dans la tournée européenne de présentation de son nouvel album, Infinitiy, le compositeur Yann Tiersen a inscrit la salle du Kursaal de Donostia-San Sebastian ce mardi 21 octobre comme une étape évidente, avant sa remontée progressive vers l’Olympia de Paris.

Son nouvel album, Infinity, est sorti en mai dernier, mais notre Breton n’a guère gouté le principe d’une promo à tout crin sur les grands talk-shows du paysage audiovisuel français. L’homme se méfie sans doute du succès gigantesque de la bande originale d’Amélie Poulain, quand Tiersen pour sa part savait très exactement quelle direction prendrait (succès ou pas) son envie créatrice incomparable.

tiersen-kursaal-1

Mardi 21 octobre, la salle du Kursaal en face de la mer sera bien l’endroit idéal pour un concert exceptionnel. Et à un prix qui défie l’entendement (du point du vue du FMI, s’entend) : à partir de 11 euros, jusqu’à 24 € maximum.

Une raison supplémentaire de ne pas bouder son plaisir, quand ses trois derniers albums Dust Lane, Skyline et Infinity sont autant de bijoux de post-rock orchestral, nourris de gouffres amers, de langueurs océanes, et de retours vers les subtilités émotionelles de jouets d’enfants qui identifient cet artiste.

Et l’acoustique du lieu permettra cela, quand il accueille à longueur d’année les orchestres les plus prestigieux d’Europe (en particulier l’Orchestre symphonique d’Euskadi), autant que les formations jazz ou rock de premier plan.

Pour son nouvel (et 8ème) album, sonique et minéral, à la production tordue et envoûtante, Yann Tiersen a bourlingué entre l’Islande et son chez-lui, Ouessant, ce qui explique en partie son envie d’y incorporer des chants en breton, en islandais, mais aussi en féroïen ou en anglais.

tiersen-2Les salles de concerts rock plus classiques ne sont plus ses lieux les plus évidents : avant l’Olympia le 27 octobre prochain, le compositeur a surtout investi des auditoriums, en Espagne et au Portugal.

A Bordeaux, le Rocher proposera une configuration plus roots (le mercredi 22 octobre), avant de reprendre la direction de prestigieux lieux d’écoute aux Etats-Unis, puis dans toute l’Amérique latine.

Dans un entretien aux Inrocks en mai dernier, Yann Tiersen confiait son sentiment que « le public international a peut-être compris plus vite ce que je voulais faire, peut-être partageait-il mieux certains codes avec moi. Encore une fois, je ne sens pas de rupture, je n’ai pas vraiment changé. Il y avait une certaine harmonie, au début, entre ce que pouvait être ma musique et sa perception ».

L’écoute en ligne d’Infinity le prouve pourtant : Yann Tiersen est l’un des compositeurs et songwriters les plus passionnants qui soit.

tiersen-1


L’album de Yann Tiersen, Infinity, en écoute sur Youtube


Le Kursaal, magnifique écrin de spectacle de Donostia-San Sebastian

kursaal-1Insuffisamment connue du public du Pays basque français, cette double boite à chaussures, créée en 1999 par l’architecte espagnol Rafael Moneo posée en face de la plage de Zurriola de San Sebastian recèle dans ses intérieurs la plus merveilleuse des salles de concerts de la région, de par une acoustique exceptionnelle.

kursaal-2Son grand auditorium, qui peut accueillir jusqu’à 1.800 spectateurs, est complété d’une grande salle de chambre, de salles polyvalentes et salles d’expositions.

Le Kursaal est également l’écrin de réception des grandes séances cinéma du Zinemaldia (Festival International de Cinéma de San Sebastian, chaque année en septembre) et tous les spectateurs qui ont pu s’y rendre vous jureront avoir vu des films dans des conditions réellement exceptionnelles.

tiersen-kursaal-2


tiersen billetTout l’agenda du Kursaal en ligne sur leur site

Pour acheter votre place pour ce concert de Yann Tiersen (de 11 € à 24 €), c’est ici


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.