Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Zaha Hadid, l’architecte du « Nouveau Manhattan » de Bilbao, n’est plus

31 mars 2016 > > 2 commentaires

L’architecte irako-britannique Zaha Hadid est brusquement décédée aujourd’hui à l’âge de 65 ans, victime d’une crise cardiaque, avant d’avoir pu voir de ses propres yeux la réalisation du gigantesque « Nouveau Manhattan » de Bilbao.

Figure majeure de l’architecture, Zaha Hadid fut la première femme à avoir remporté le prix Pritzker – le « Nobel » d’architecture – en 2004 (après Jean Nouvel ou Franck Gehry).

Celle qui a dû lutter, en tant que femme, et issue du monde musulman contre tous les préjugés (et notamment de la profession), devenue une référence pour toute une génération, enseignait et donnait des conférences à travers le monde.

Sa réputation s’est établie au fil des réalisations monumentales dans le monde entier, Zaha Hadid se distinguant à travers l’originalité de ses œuvres, comme tête de file du mouvement « déconstructiviste » s’inscrivant dans l’art contemporain.


L’usine BMW à Leipzig, le terminal des tramways de Hoenheim à Strasbourg, la piscine olympique des JO 2012 à Londres, le “Dancing Towers” à Dubaï, l’opéra de Canton en Chine, le Centre d’art contemporain Rosenthal de Cincinnati comptent parmi ses œuvres les plus connues.

En 2015, elle recevait la prestigieuse médaille d’or décernée par l’Institut royal des architectes britanniques (RIBA) pour représenter « une force formidable et influente à l’échelle mondiale en matière d’architecture », avait alors souligné Jane Duncan, la présidente du RIBA, qualifiant son travail de « extrêmement expérimental, rigoureux et exigeant ».

Les réactions au décès de Zaha Hadid sont à l’unisson : le ministre britannique de la Culture Ed Vaizey, qui s’est dit « stupéfait » par la nouvelle, salue dans un tweet son « énorme contribution à l’architecture moderne ».

Le Premier ministre irakien Haïder al-Abadi a lui estimé « que sa créativité avait bénéficié au monde entier (…) qui perd quelqu’un d’une grande énergie », dans un communiqué.

Pour Richard Rogers, l’un des architectes du Centre Pompidou à Paris,  « c’est une très grande perte » pour le monde de l’architecture. « Parmi les architectes ayant émergé au cours des dernières décennies, personne n’a eu autant d’impact qu’elle », a-t-il déclaré au quotidien The  Guardian.

Depuis 2003, son nom était relié au projet gigantesque de reconversion des 850.000 m2 de l’ancien quartier industrialo-portuaire de Bilbao, Zorrozaurre, qualifié de « Nouveau Manhattan ».

zaha-hadid-bilbao-10zaha-hadid-bilbao-8zaha-hadid-bilbao-9Dans la capitale de Biscaye déjà connue internationalement pour le rêve de Gehry ayant donné lieu au magnifique musée Guggenheim, son travail consista tout d’abord à transformer la presqu’ile en ile, pour la peupler ensuite en une sorte de Gotham City au service d’activités tertiaires, mais également des habitations, des équipements sociaux et culturels, ainsi que d’amples surfaces de loisirs pour ses habitants.

zaha-hadid-bilbao-1La mairie de Bilbao a exprimé ses plus vives condoléances envers celle qui reste « l’une des références de l’architecture du 21ème siècle ».

« Son nom restera à jamais uni à la notre ville et sa mémoire sera présente quand le nouveau Zorrotzaurre sera una réalité », a complété le maire Juan María Aburto.

Zaha Hadid, née à Bagdad mais se considérant Britannique, n’a pas survécu à une attaque cardiaque alors qu’elle était soignée dans un hopital de Miami pour une bronchite.

Elle était considérée comme la plus grande architecte au monde, ayant récolté tous les Prix internationaux d’architecture.


zawp-bilbao-uneA retrouver ci-après le dossier Eklektika réalisé en janvier 2015 par Frederik Verbeke sur la ZAWP, expérience unique en Europe d’auto-gestion sociale et culturelle de la zone de Zorrozaurre, au fil des travaux de réaménagement de cette zone industrielle.



Commentaires

2 réponses à Zaha Hadid, l’architecte du « Nouveau Manhattan » de Bilbao, n’est plus

  1. Mignot Guillaume dit :

    Content qu’on parle un peu d’architecture pour une fois et qu’on reconnaisse un peu cette profession si déconsidérée en France , mais bon…
    L’opéra de Cardiff n’a jamais été construit, et le millenium dôme à Londres est une oeuvre de
    Foster… Bref, se renseigner un tout petit peu plus avant d’écrire, merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.