Après 3 ans, plus de 1 000 articles écrits
par une trentaine d'auteurs, 1 700 dates d'agenda,
340 fils musique, 330 brèves de culture,
420 newsletters envoyées à 4500 abonnés
pour un total de 900.000 pages vues,

Eklektika s'arrête.

Merci à ceux qui nous ont fait confiance.

Si le projet vous intéresse : continuer@eklektika.fr

Retour en haut de la page
Twitter Facebook Contact Recherche

Zinebi de Bilbao, l’autre grand rendez-vous du cinéma en Pays basque sud

17 novembre 2014 > > 2 commentaires

Ouvert depuis ce vendredi 14 novembre et jusqu’au 21, le festival de cinéma Zinebi de Bilbao cultive depuis 56 ans sa place majeure dans l’agenda des grands rendez-vous cinéma du Pays Basque sud.

Il y a Donostia et son grand festival Zinemaldia, positionné au même titre que Cannes, Venise ou Berlin, dans la catégorie A des très grands rendez-vous de cinéma de la planète. Au Pays basque sud, depuis plus d’un demi-siècle, Bilbao donne également le plus grand éclairage possible aux courts métrages et aux documentaires, absents de l’objectif principal de Zinemaldia, pour offrir le panorama le plus complet de la production internationale, tout en donnant une large place aux productions locales.

Pour Eklektika, Frederik Verbeke en propose un éclairage, les films projetés là-bas formant souvent les repères incontournables de nos saisons de cinéphiles ici au Pays basque nord.

zinebi-1

Zinebi, Bilbao. Photo : Frederik Verbeke

Le festival international du documentaire et du court-métrage Zinebi s’est ouvert ce vendredi 14 novembre à Bilbao, avec, pour sa 56e édition, le choix de rendre hommage au réalisateur japonais Kore-Eda, à l’actrice argentine Cecilia Roth et à l’acteur Alex Angulo. Soixante-cinq films en provenance de 29 pays sont en lice dans la compétition officielle du festival, et le palmarès sera dévoilé le vendredi 21 novembre.

Hirokazu Kore-Eda, un des noms majeurs du cinéma contemporain japonais, recevra un Mikeldi d’honneur en reconnaissance de l’originalité de sa filmographie, de l’engagement humaniste qui marque ses films et de la place importante qu’il occupe dans le panorama du cinéma contemporain. Il recevra le prix lors d’une cérémonie au Musée Guggenheim de Bilbao le mercredi 19 novembre, avant la projection de son chef d’oeuvre, Tel père, tel fils (Prix du Jury au Festival de Cannes 2013), ce long-métrage où il croise de façon extraordinaire deux histoires familiales, deux concepts de la paternité et le destin de deux classes sociales japonaises.

Le réalisateur japonais débarquera à Bilbao la veille, le mardi 18 novembre, pour inaugurer le cycle que le festival Zinebi lui consacre et pour assister à la projection de son documentaire Kare no inai hachigatsu (“Août sans lui”), consacré au premier Japonais à avoir annoncé publiquement avoir contracté le virus HIV.

august-without-himLe même jour, avant la projection de son documentaire Shikashi… Fukushi kirisute no jidainni (1991) – un documentaire retraçant les vies de deux suicidés qui ont vécu aux extrêmes du système de santé japonais : l’un, victime d’un empoisonnement à l’eau contaminée, l’autre, haut fonctionnaire indirectement impliqué dans le scandale -, le réalisateur japonais rencontrera le public du Festival pour partager sa vision du septième art et ses inquiétudes éthiques, sociales et politiques.

L’actrice argentine Cecilia Roth a reçu un Mikeldi d’honneur en reconnaissance de “sa liberté et maturité d’interprétation”, lors de la cérémonie d’ouverture du festival vendredi dernier.

zinebi-56-1Née en 1956 à Buenos Aires, elle a travaillé à plusieurs reprises avec Pedro Almodovar.

L’acteur basque Alex Angulo (1953-2014), décédé dans un accident de la route en juillet dernier, recevra de son côté un Mikeldi d’honneur à titre posthume. Il fut un des acteurs les plus populaires du cinéma basque et espagnol des dernières années, en particulier chez Alex de la Iglesia où il a immortalisé ce curé basque déjanté dans El dia de la Bestia.

alex-angulo-en-el-dia-de-la-bestiaUn total de 65 films de 29 pays sont en lice dans la compétition officielle pour décrocher le Mikeldi d’Or ou le Mikeldi d’Argent dans une des trois catégories du festival : fiction (30), documentaire (17) et animation (18).

Parmi eux se trouvent 7 films réalisés par des Basques, qui ont été présentés lors de la cérémonie d’ouverture: Soroa d’Asier Altuna (fiction), A serious comedy de Lander Camarero (fiction), Anómalo d’Aitor Gutiérrez (fiction), Peter Hollywood d’Ibon Antuñano (documentaire), Irudi mintzatuen hiztegi poetikoa de María Elorza, Maider Fernández et Aitor Gametxo (documentaire), Hubert Le Blonen azken hegaldia de Koldo Almandoz (animation), et Tempo inverso de Gregorio Muro et Mikel Muro (animation).

Zoroa, Asier Altuna

Soroa, Asier Altuna

Les films représentant la France pour décrocher un Mikeldi sont les suivants : Aïssa de Clément Tréhin-Lalanne (Fiction), Tant qu’il nous reste des fusils à pompe de Caroline Poggi et Jonathan Vinel (Fiction), Beach Flags de Sarah Saidan (Animation), Home sweet home de Stéphane Paccolat, Alejandro Diaz, Pierre Clent et Romain Mazevet (Animation) et Man on the Chair de Dahee Jeong (Animation).

Le festival Zinebi propose aussi, outre la compétition officielle, de nombreuses sections parallèles.

Dans les sections InfoEuskadi, InfoSpain et InfoWorld quelques 70 films basques, espagnols et internationaux seront projetés. Les longs métrages documentaires sont à l’honneur dans la section “Beautiful Docs”.

On pourra y voir, entre autres, National Gallery (2014) de Frederick Wiseman, une exploration magnifique de la National Gallery de Londres et une réflexion sur le rôle des grands musées dans la culture de masse contemporaine, et Maidan (2014) de Sergeï Loznitsa, un documentaire qui nous plonge au cœur de la révolution ukrainienne. Ces deux documentaires étaient à l’affiche du dernier Festival de Cannes.

National Gallery, Wiseman

National Gallery, Wiseman

Maidan

Maidan

Le festival est aussi une belle occasion pour découvrir les plus récents courts-métrages et documentaires réalisés au Pays Basque.

La section “Bertoko begiradak/Miradas desde Euskadi” (Regards d’ici) présente une dizaine de documentaires basques, alors que la section #Zinergentziak 14 invite à découvrir les créations de réalisateurs jeunes, innovateurs et socialement engagés, des créations qui se trouvent en dehors du circuit commercial.

Mext Music Station lebanon, par Fermin Muguruza

Next Music Station Lebanon, par Fermin Muguruza

Ce dimanche soir, 16 novembre, on y a présenté en première Errautsak (Les cendres), un projet cinématographique réalisé collectivement par un groupe de jeunes réalisateurs basques avec le soutien du festival Zinebi. Et All about ‘The Birds’, un film performance (ou performance filmique) qui réfléchit sur l’évolution du langage cinématographique et du rôle du spectateur contemporain, sera présenté jeudi soir.

ERRAUTSAK

ERRAUTSAK

Réalisé par Igone Arreitunandia, Maria Elorza et Maider Fernandez Iriarte (Pasaik), Marisol Gil, Juan Pablo Ordoñez, Hodei Torres et Mikel Zatarain, le film Errautsak propose une réflexion sur le monde qui nous entoure.

Le résultat est un film où différents thèmes comme l’identité, le passé, la violence politique et sociale, la crise, les discours néolibéraux et les modes de vie actuels sont traités d’une façon articulée, mais où l’on peut apprécier aussi les différents styles cinématographiques de chacun des réalisateurs.

Le film contient plusieurs scènes réussites et des idées originales, en dépit de quelques parties moins convaincantes. C’est donc avec intérêt que nous attendons les nouvelles créations qui surgiront des braises de leurs jeunesses


cartel-zinebi-56Pour plus de détails,
consultez le site du Festival Zinebi


 

 


Commentaires

2 réponses à Zinebi de Bilbao, l’autre grand rendez-vous du cinéma en Pays basque sud

  1. […] Ouvert depuis ce vendredi 14 novembre et jusqu’au 21, le festival de cinéma Zinebi de Bilbao cultive depuis 56 ans sa place majeure dans l’agenda des grands rendez-vous cinéma du Pays Basque sud.  […]

  2. […] de films comme le documentaire Next Music Station: Lebanon de Fermin Muguruza, présenté au Festival Zinebi de Bilbao ; une projection animée du roman graphique Black is Beltza (19 décembre), et le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.